Vous êtes ici :   Accueil » Articles
 
 
Association
Urbanisme

En construction (!)

 ↑  
Contentieux

Miter au maximum-Telle est la devise de ce maire!

 ↑  
Calendrier
Texte à méditer :   Faire de l'argent un moyen et non une fin, mettre au centre de nos préoccupations l'humain et la nature, et l'argent à leur service, est la seule alternative possible dans le débordement et l'incohérence où nous sommes.   Pierre Rabhi
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Articles
rss Ces nouvelles sont disponibles au format standard RSS pour publication sur votre site web:
http://amismesetvilaine.free.fr/data/fr-news.xml


2 enquêtes publiques (MAJ) - par MAE le 2019/02/17 22:04

Nous vous signal(i)ons deux enquêtes publiques débutant  à Pénestin, l'une le 14 février, l'autre le 18 février.

La première a un double objet : l'autorisation de défrichement du bois présent sur partie des terrains du projet de parc mytilicole à Loscolo ainsi qu'une concession d'utilisation du domaine public maritime pour l'implantation de la prise d'eau de ce parc  au large du Maresclé.

Lien vers les documentss de l'enquête:
Une réunion est prévue

Dans la cadre de l’enquête publique sur les problématiques environnementales du parc d'activités conchylicoles de Loscolo qui se tiendra du 15 février au 22 mars 2019une réunion publique est organisée le 7 mars à 19h au complexe Petit-Breton.

Enquête terminée ce 18/3/2019 Lire la contribution de Mes&Vilaine ICI

La seconde porte sur des travaux de remise en état de certains milieux aquatiques notamment sur Assérac et Camoël.

Lire la contribution de MV ici


Mise à jour du site - par MAE le 2018/09/13 22:15

Chers amis, la mise à jour  du site avec les jugements très nombreux pour des infractions à la loi -dont la loi littoral- se fait lentement mais surement...

Voici par exemple un jugement de 2008.

Par ce jugement de février 2008, le tribunal administratif de Rennes a sanctionné le refus du  maire de Pénestin, J-C Baudrais, d'inscrire l'association  Mes et Vilaine dans le bulletin municipal et sur le site internet de la commune où figuraient toutes les autres associations communales. A la demande de Mès et Vilaine, le tribunal a également ordonné au maire d'implanter un panneau d'affichage associatif sur le domaine public. Le maire vexé a implanté ce panneau au fond de la cour de la mairie où personne ne le voit et où
il ne sert à rien..

Ce document est gros (6Mo). Allez dans "Documents à télécharger" pour le récupérer



Les Hauts -et bas- de Vilaine - par MAE le 2018/04/12 21:23

Le permis de construire délivré pour l'immeuble des Hauts de Vilaine par JC Baudrais, maire, a été annulé successivement par le tribunal administratif, la cour d'appel et le conseil d'état, en 2005, sur demande des amis du Pays entre Mès et Vilaine.

Mais, dans ce type de situation, la démolition n'est pas automatique. Il faut la demander au tribunal de grande instance. C'est ce que l'association s'est résolue à faire malgré le coût de la démarche pour s'entendre opposer des délais qu'une loi nouvelle avait réduits.

C'est ainsi que l'immeuble n'a plus de permis et ne peut être terminé.Mais ne peut pas non plus être démoli. Le Bourg de Pénestin est condamné à garder sa verrue. S'effondrera-t-il un jour, miné par la base, car les garages en sous-sol sont submersibles (les pompes ont été changées cette année par la mairie!).

Ce désastre a été provoqué par la seule volonté d'un maire qui se croit au dessus des lois. Quand les élus seront-ils donc tenus responsables de ce qu'ils font ?

Visualisez le jugement ici...



CAP VELO - par DB le 2017/04/11 09:15

En avril 2016, une élue de l’opposition a présenté au bureau municipal de Penestin un projet « voie verte » réalisé avec la collaboration d’un membre du conseil d’administration de l’association « Mès et Vilaine ». Les documents ont ensuite été transmis aux responsables de Cap atlantique chargés de mettre en place le schéma directeur vélo sur toute la presqu’île Guérandaise. L’association « Autre Regard » qui soutenait le projet, réalisa par la suite une pétition auprès des habitants de la commune et obtint un franc succès.

Après plusieurs réunions au comité de pilotage organisées par Cap atlantique et le bureau d’étude Indigo chargé d’élaborer la faisabilité du schéma directeur vélo ainsi que son plan de financement, le projet d’une « voie verte » ou d’une piste cyclable sur la départementale entre Pont Mahé et le centre bourg de Penestin fût jugé utilitaire et d’intérêt communautaire (tous les habitants des campings et les villages situés à l’ouest de la départementale pourront bénéficier d’une voie verte pour se rendre au bourg de Penestin et du bourg se rendre aux plages en toute sécurité).

Dans quelques mois, le schéma directeur vélo de la presqu’île Guérandaise sera soumis aux assemblées délibérantes de Cap atlantique et aux élus partenaires. Ils confirmeront ou non les propositions du bureau et un plan de financement sur dix ans. Si le schéma directeur vélo est validé, les travaux seront réalisés selon les priorités définies par les responsables politiques locaux sur l’ensemble du territoire.


Permis Beauvais annulé (Conseil d'Etat) - par MAE le 2017/04/06 21:32

Les Amis du Pays entre Mès et Vilaine se félicitent très vivement de l'arrêt du Conseil d'Etat en date du 31 mars 2017 confirmant l'annulation d'un permis accordé le 6 juillet 2012 par le maire de Pénestin sur la parcelle ZE 28 au lieu dit les Demoiselle, en bord de mer.

L' Association a un double motif pour se réjouir de ce succès.

Tout d'abord le permis en question autorisait une construction nouvelle à 105 mètres de la magnifique falaise de la Mine d'or, classée monument naturel au titre de la loi du 2 mai 1930. Cette décision est donc une victoire pour l'environnement et le paysage.

Par ailleurs, cette décision clôt un débat juridique majeur. En effet, certains juristes prétendaient qu'un permis de construire était légal s'il respectait un PLU et un SCOT eux-mêmes compatibles avec la loi littoral..

L'arrêt pris pour la commune de Pénestin précise très catégoriquement qu'il ne suffit pas pour un permis de construire de respecter un document supérieur, tel qu'un schéma de cohérence territoriale. Il lui faut impérativement être conforme aux dispositions de la Loi littoral elle-même.

Dans le cas particulier, le permis de construire respectait le PLU de Pénestin et le SCOT de Cap Atlantique. Mais il était accordé dans un secteur d'urbanisation diffuse et non en continuité d'une zone agglomérée ainsi que l'exige la Loi Littoral. Faute de conformité à la loi, l'annulation de ce permis, déjà prononcée par le tribunal administratif et la cour administrative d'appel, ne pouvait qu'être confirmée par le conseil d'état.

L'association regrette vivement que le PLU et le SCOT aient trompé le pétitionnaire du permis.


 Plastique en mer à Pénestin - par MAE le 2017/03/12 18:30

 Tout au long de l'hiver, certains des filets de captage qui entourent les moules sur bouchots sont arrachés par les tempêtes et viennent s'échouer sur les plages  ou sur les pointes rocheuses. Après la dernière tempête, on en trouve des dizaines et des dizaines sur les rivages de Pénestin.    

        Ces filets multicolores sont bien visibles. Certaines promeneurs les collectent et les déposent à terre. Très Bonne idée. Car ces filets sont en plastique non biodégradable.

        Les ramasser empêche qu'ils retournent en mer où ils seraient peu à peu réduits en fragments de plus en plus minuscules et avalés par les oiseaux, les poissons ou les moules . 

        La société Intermas qui les fabrique souhaite participer à la restauration de la qualité des eaux de la mer . Elle  annonce leur remplacement par des filets biodégradables et bio compostables d'ici 2019. 

        Une échéance encore lointaine à tenir absolument.

Menard mars 2017

Dechets2.jpg

Et le poisson dans l'assiette??? Plastifié...

Autre site à consulter pour le zéro déchet


Ce qui est beau... - par DB le 2017/02/22 22:00

...  plus de 100 hectares ont été urbanisés...

Les générations futures jugeront ce mode de développement (et ses responsables) qui leur interdit définitivement l’accès à la beauté naturelle d’un bien « autrefois » commun et se demanderont pourquoi tant d’obstination à détruire ce qui ne sera jamais plus.

Lire le document complet ici


Arrêt du Conseil d'Etat 16-12-2016 - par DB le 2017/01/20 14:13

Le 16 décembre 2016, le Conseil d'Etat a rejeté un pourvoi du maire de Pénestin, M. Baudrais, contre l’arrêt de la cour administrative d'appel de Nantes. L'entêtement du maire et des caravaniers à ne pas respecter la loi littoral les a amenés à choisir la pire des solutions aux dépens des paysages et des espaces naturels. Les 30 hectares, aujourd’hui construits avec des « Habitations Légères de Loisirs », entachent de façon irréversible le territoire d’une urbanisation « hors la loi » réalisée aux frais des contribuables à hauteur de 3 millions d'euros à minima. 


DébutPrécédent [ 1 2 3 4 ] SuivantFin

Document généré en 0.11 seconde